Les Travaux de Louis Rota

Louis Rota (1886-1951).

Louis Rota, né Luigi Georgio Valerio Rota, est un pionner oublié de la radioélectricité. En 1915, l’Amirauté Britannique l’invita à rejoindre les équipes de recherches travaillant sur les applications militaires des ondes radio : détection aérienne et sous-marine, sécurisation des communications radio etc.… Il bénéficia toute sa vie de subventions lui permettant de financer ses recherches et de créer son propre laboratoire.

A l’écoute des courants telluriques(1886-1951).

Louis Rota s’intéressait plus particulièrement aux courants telluriques et conçu des appareils lui permettant de les détecter et les analyser. Après des années de recherche, il conclu qu’il s’agissait de phénomènes plus fondamentaux que l’électro-magnétisme et les nomma « courants universels ». Après sa mort en 1951, son outillage et ses archives furent dispersés, son laboratoire détruit, son savoir perdu.

Des « Courants Universels » ?

LGV Rota, c’est aussi notre grand-père. En découvrant le peu qu’il nous reste de lui, nous essayons de comprendre comment a-t-il réussi à obtenir pendant plus de 40 ans un tel support financier pour ses recherches. En publiant toutes les archives le concernant, nous espérons recueillir d’autres éléments permettant d’éclairer le cheminement de ce parent hors du commun.

Site en cours de rénovation

Wikirota (qui n'a pas évolué depuis des années..) subit une cure de Jouvence. L’essentiel du contenu sera réorganisé et comportera de nouvelles informations historiques et techniques afin de créer un site plus dynamique et ouvert à l’échange d’idées.

Au début du siècle dernier, Louis Rota fit des déclaration fracassantes à propos d'une nouvelle source d’énergie qu'il pensait pouvoir contrôler. Il reconnu humblement plus tard s’être trompé "à cause d’hypothèses incorrectes".

Il obtint cependant un soutien financier important  tout en  travaillant étroitement, en autres, avec des militaires et des médecins. Mais il ne révéla jamais complétement "son secret" qu'il décrivait en utilisant un formalisme compris de lui seul.

A-t-il vraiment découvert quelque chose d'inexpliqué ? Pourquoi lui a-t-on accordé tant de financements ?  La restauration des ses appareils,  l'ouverture d'archives militaires pourront peut-être apporter des éléments de réponse.

08-nov-2022
Le nouveau site contient quelques nouvelles pages mais seulement 80% de l'ancien ...

Accéder à l'ancien site

L'enquête du Dr. Watson

Mike (Michael) Watson était un scientifique anglais qui s'intéressa, vers 1958, aux travaux de Louis Rota. Il visita alors ce qui restait du laboratoire de Génissieux et fut autorisé étudier les appareils et blocs de métal qu'il y trouva. Bien des années plus tard, Mike eu l'occasion de rencontrer un des fils de Louis Rota et accepta de publier, en 2008 sur ce site, un résumé de son investigation.

Mike nous a quitté depuis, mais nous avons conservé le texte de son enquête en le complétant seulement de quelques commentaires.

question 1 ?
question 1 ?
question 1 ?
question 2?
question 1 ?
question 1 ?
question 1 ?
question 2?

Articles

Toute personne désirant publier une information, une hypothèse ou une opinion concernant directement ou indirectement les travaux de Louis Rota peut créer un article dans Wikirota.

    • Comme les commentaires, les articles sont modérés ( revus par le webmaster avant publication).
    • À la différence des commentaires, les auteurs doivent s'enregistrer sur Wikirota pour pouvoir publier des articles.
Enregistrement

Vos commentaires

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© wikirota.org 2022