Les Travaux de Louis Rota

Les archives de Louis Rota

Cette page contient des documents non classés ou en cours d’analyse.

Naturalisation de LGV Rota

Louis Rota a été nationalisé avant la chute du Gouvernement Français et son remplacement par le gouvernement de Vichy (10 juillet 1940).

Extrait du Journal Officiel.

Le Président de la République française, sur le rapport du garde des sceaux, ministre de la justice,
Décrète: ....

Art. 1er - sont naturalisés Français par application de l'article 6 (§ 1er) de la loi du 10 aout 1927:
...
ROTA (Luigi-Giovanni-Valério, ingénieur, né le 1er juillet 1886, à Lu-Monferrato (Italie), demeurant à  Mont-Saint-Aignan (Seine-Inférieure).
...
Art. 2.
Le garde des sceaux, ministre de la justice est chargé du présent décret, qui sera publié au Journal officiel.

Fait à Paris, le 23 mai 1940,
Par le Président de la République: ALBERT LEBRUN 

Le garde des sceaux, ministre de la justice ALBERT SEROL

 

Le laboratoire de Saint-Aignan et l'assemblée Nationale

Le 27 février 1947,  le député Louis Marin  fit une courte référence aux travaux de recherche effectués par Louis Rota lors d'un long discours devant l’Assemblée Nationale.

Extrait du discours du député Louis Marin

A la veille de 1939, nous étions sur le point, dans un laboratoire de Saint Aignan, de découvrir le moyen d’arrêter les moteurs à distance. J’espère d'ailleurs que les progrès de ces travaux n'ont pas été arrêtés.

Il ne s'agit d'une simple phrase, mais elle n'est pas anodine suite à la personnalité de l'orateur.

Louis Marin était un home politique d’expérience, plusieurs fois ministre d’état au cours de sa longue carrière. Mis à l’écart du gouvernement en 1940 suite à son opposition au Maréchal Pétain, il reste en France  et s'engage dans la Résistance. Exfiltré à Londres en 1944, il devient membre de l’Assemblée Consultative Provisoire, puis des deux Assemblées Constituantes  et est  élu,  en 1946,  député à la première Assemblée Nationale de la IVeme république.

Le parcours professionnel, la personnalité  de Louis Martin permettent de supposer que l'allusion au laboratoire de Louis Rota n’était pas qu'un simple effet oratoire.

Il doit certainement exister dans des archives militaires des documents permettant d’éclairer le cheminement de Louis Rota.

Sources

Vos commentaires

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© wikirota.org 2022